English Version Horus Groupe
 

GPTo (télécommunications)

Comptabilité / Finance

GPTo comporte une véritable comptabilité auxiliaire clients, complètement intégrée à la gestion opérationnelle. Elle permet la comptabilisation des produits et des encaissements selon les principes de base de la comptabilité (partie double, lettrage, ordre chronologique, période comptable, pas de modification d'écriture…), la tenue de comptes clients fiables et à jour, la gestion des flux de trésorerie (jusqu'au rapprochement bancaire de façon à assurer que la variation des comptes clients soit égale à la variation de la trésorerie), la justification des comptes collectifs en comptabilité générale et la gestion de l'information nécessaire aux actions de recouvrement (balances âgées).

  • GPTo gère les comptes de dépôt de garantie, comptes clients, comptes de taxes (" taxes facturées ", " taxes encaissées "), comptes des guichetiers, comptes de liaison avec la comptabilité générale, comptes de banques (spécialisés recette), comptes de caisses, comptes de produits (structurés en produit/prestation/région/catégorie client/code taxe).
  • Les encaissements sont gérés dans GPTo à la fois en tant que mouvement de trésorerie (chèque, virement, prélèvement d'office, paiement en numéraire ...), qui naît au niveau des guichets et suit le cycle " remise en banque " et " rapprochement bancaire " et en tant qu'apurement de facture.
  • La fonction encaissement effectue le rapprochement des règlements avec tous les types de factures ou mouvements débiteurs : factures périodiques et intermédiaires, taxes d'installation, de transfert, de suspension ou de rétablissement, consommations payées au comptant (cabines, télécopies, télégraphes...), échéances de moratoire, dépôts de garantie, créances contentieuses, facture antérieure à informatisation… Le lettrage des paiements avec les factures est effectué à la saisie des règlements par pointage ou sélection automatique.
  • Les caisses et guichets sont gérés selon le principe des vacations. Ouverture et fermeture avec gestion du fonds de caisse, imputation des erreurs sur les comptes des agents. Les encaissements sont remis en banque automatiquement après fermeture des guichets. Le rapprochement bancaire permet de contrôler la comptabilité avec la situation en banque.